Asthme & Sport

ASTHME AU QUOTIDIEN

Asthme & sport

Sport : vous pensez que l’asthme et le sport sont incompatibles ?

Contrairement aux idées reçues, pratiquer une activité physique est fortement conseillé pour les personnes asthmatiques. Cependant, il est recommandé de prendre certaines précautions pour minimiser le risque de survenue d’une crise.

Les bénéfices de la pratique sportive

Pendant longtemps il était admis que la pratique physique n’était pas recommandée aux asthmatiques car l’activité physique peut également être à l’origine d’une crise d’asthme. Cependant, la littérature scientifique a établi depuis plus d’une trentaine d’années qu’elle a de nombreux bénéfices1 pour les personnes asthmatiques. Aussi, elle est fortement conseillée aux asthmatiques avec un asthme bien contrôlé car elle peut permettre :

  • D’améliorer les capacités respiratoires1 ;
  • De diminuer l’essoufflement et la fréquence des crises1 ;
  • De contribuer au contrôle de l’asthme1 ;
  • D’augmenter la tolérance à l’effort1.

 

Au-delà de la simple réduction des symptômes, la pratique sportive participe également à l’amélioration de la qualité de vie1 en contribuant au bien-être, en diminuant le stress2, en renforçant la confiance et l’estime de soi. Il y a donc des avantages à avoir une activité physique !

Quel sport pratiquer ?

Aucun sport n’est contre-indiqué, si l’asthme est bien contrôlé. C’est une condition nécessaire ! Il existe cependant une exception : la plongée sous-marine avec bouteille car en cas de crise, il ne sera pas possible d’utiliser le traitement de secours3. Pour sa pratique, il est donc fortement conseillé de demander l’avis de son médecin.

Le choix de la pratique d’un sport doit avant tout se faire en fonction de ses goûts mais également en fonction de ses capacités et de l’effort à fournir.

Il convient de noter que si aucun sport n’est contre-indiqué, certains sports peuvent être déconseillés dans certains cas. Ainsi, on ne recommandera pas l’équitation à un asthmatique ayant une allergie au cheval ou au foin2.

Quelques conseils

Afin de profiter pleinement de ses activités physique et sportive, il est essentiel que l’asthme soit contrôlé. Par ailleurs, il convient de prendre quelques précautions pour limiter tout risque de crise2.

Sévérité de l'asthme

Avoir en permanence son bronchodilatateur sur soi en cas de gène respiratoire2

Uen activité physique contribuera au contrôle de l'asthme

Pratiquer un échauffement musculaire progressif de 10 à 15 minutes avant toute séance sportive2,3

Sport et course

Adapter l’intensité de l’effort à sa condition physique2,3

Gene respiratoire

Diminuer progressivement l’intensité de l’effort après celui-ci2

Attention aux pollens quand vous êts allergique

Eviter la pratique du sport durant les pics de pollution2,3

1INSERM, Activité physique Prévention et traitement des maladies chroniques, 2019
2https://www.ameli.fr/yvelines/assure/sante/themes/asthme-vivre-maladie/asthme-activite-physique (consulté le 16/09/2021)
3https://www.chu-toulouse.fr/asthme-et-activite-physique (consulté le 16/09/2021)