L'asthme eosinophile, c'est quoi !

L’asthme à éosinophiles, c’est quoi ?

ASTHME AU QUOTIDIEN

L’asthme à éosinophiles, c’est quoi ?

L'asthme eosinophile, c'est quoi !

L’asthme éosinophilique est un type d’asthme sévère causé par une forte présence de cellules appelées « éosinophiles ». Ces cellules sont un type de globules blancs naturellement présents dans l’organisme. Chez les personnes asthmatiques, elles sont présentes en nombre trop élevé dans les voies aériennes et peuvent amplifier l’inflammation des voies respiratoires1.

Qui souffre d’asthme éosinophilique ?

l'asthme Eosinophile fréquent

55% des personnes atteintes d’asthme sévère souffrent d’un asthme à éosinophiles2.

Comment savoir si vous souffrez d’un asthme éosinophilique ?

Ce type d’asthme sévère se caractérise par un nombre d’éosinophiles élevé dans le sang. Ainsi, une analyse sanguine permettra de mesurer votre taux d’éosinophiles et d’orienter le diagnostic de votre asthme2. N’hésitez pas à en parler à votre médecin car cette analyse fait souvent partie de votre bilan sanguin habituel. Par ailleurs, un asthme sévère éosinophilique est souvent associé à un mauvais contrôle de la maladie2.

Comment évaluer le contrôle de votre asthme ?

Votre asthme peut être mal contrôlé si vous3,4,5 :

Si ces signaux vous sont familiers, c’est que votre asthme n’est pas contrôlé.
Alors, n’attendez plus et parlez-en avec votre médecin !

Comment gérer votre asthme éosinophilique ?

Si vous rencontrez des difficultés pour contrôler votre asthme, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous prescrire une prise de sang permettant d’orienter l’identification du type d’asthme. Ainsi, votre médecin pourra prendre en compte l’ensemble des caractéristiques de la maladie, adapter la stratégie thérapeutique et améliorer la prise en charge. En effet, il existe aujourd’hui différentes options de traitement pour l’asthme éosinophilique4,5,6.

Traitement de fond ou d’entretien

Votre traitement de fond va limiter l’inflammation des voies respiratoires et agir sur les bronches pour les décontracter. Que vous ayez des symptômes ou non, il doit être pris tous les jours afin de garder le contrôle. Ce sont généralement des médicaments oraux ou inhalés.

Traitement de secours

Votre traitement de secours est à prendre uniquement en cas de crise d’asthme. Il agit en quelques minutes et soulage ainsi rapidement les symptômes en dilatant les voies respiratoires.

Les corticostéroïdes oraux

Ces traitements peuvent être utilisés pour prévenir les symptômes de l’asthme ou traiter des crises d’asthme sévère. Cependant, si les symptômes de l’asthme persistent malgré la prise de ces médicaments, parlez-en à votre médecin car la prise de corticoïdes oraux sur le long terme est associée à des risques plus élevés d’effets secondaires7.

Les biothérapies

Ces médicaments sont conçus pour traiter des variants spécifiques de l’asthme. Ils sont en effet fabriqués à partir de molécules complexes ciblant les cellules responsables de l’inflammation pulmonaire. Parlez-en à votre médecin qui vous indiquera la meilleure démarche à suivre.

Consulter son médecin, un réflexe à avoir

Asthme Eosinophile, spécialistes

Si vous soupçonnez un asthme éosinophilique, parlez-en votre médecin traitant. Il pourra vous orienter vers un spécialiste de l’asthme comme un pneumologue.

Il vous aidera à mieux prendre en charge la complexité de votre asthme sévère. En effet, le pneumologue est le spécialiste des poumons et s’occupe des problèmes respiratoires comme ceux causés par l’asthme.

Quelques conseils pour bien gérer votre asthme au quotidien

Il n’est pas toujours facile de vivre avec son asthme surtout lorsque celui-ci est sévère. Aussi, voici quelques conseils pour vous aider au quotidien.

Asthme Eosinophile, crise sévére

Identifiez votre type d’asthme avec l’aide de votre pneumologue : une prise de sang pourra vous permettre de savoir si vous souffrez d’un asthme à éosinophiles. Renseignez-vous auprès de votre médecin.

Asthme Eosinophile, les facteurs

Identifiez les facteurs déclenchant de votre asthme : tout asthmatique est sensible à des facteurs déclenchants8. Bien les connaitre peut vous aider à les éviter et donc à réduire le risque de crise.

Asthme Eosinophile, restez actifs

Restez actif et mangez sainement : contrairement aux idées reçues, l’activité physique adaptée contribue au contrôle de votre asthme9. Il faut toutefois être prudent et interroger son médecin pour pratiquer une activité physique adaptée dans les meilleures conditions. De même, un régime équilibré avec des aliments riches en antioxydants et faibles en graisses saturées peut aider améliorer la santé globale et réduire le risque de maladie chronique8.

Asthme Eosinophile, parlez-en

Parlez de votre asthme à votre famille et vos amis : n’hésitez surtout pas à informer vos proches et amis sur votre asthme, les facteurs déclenchants et vos traitements. Ils pourront vous aider et réagir en cas de crise.

1Possa SS, Leick EA, Prado CM, Martins MA, Tibério IF. Eosinophilic inflammation in allergic asthma. Front Pharmacol. 2013 Apr 17;4:46. doi: 10.3389/fphar.2013.00046. PMID: 23616768; PMCID: PMC3627984.
2Schleich F, et al. Biomarkers in the management of difficult asthma. Curr Top Med Chem 2016; 16: 1561-73
3Buhl R, et al. Severe eosinophilic asthma: a roadmap to consensus. Eur Respir J 2017; 49: 1700634.
4The Global Strategy for Asthma Management and Prevention. Global Initiative for Asthma (GINA) 2021. Disponible sur : https://ginasthma.org/wpcontent/uploads/2021/04/GINA-2021-Main-Report_FINAL_21_04_28-WMS.pdf
5Raherison C, et al. Mise à jour des recommandations (2015) pour la prise en charge et le suivi des patients asthmatiques adultes et adolescents (de 12 ans et plus) sous l’égide de la Société de pneumologie de langue française (SPLF) (Texte long). Revue des Maladies Respiratoires 2016 ;33 :279-325.
6National Heart, Lung and Blood Institute (NHLBI), National Asthma Education and Prevention Program (NAEPP). Rapport 3 Expertpanel: Guidelines for the Diagnosis and Management of Asthma. Augustus 2007. https://www.nhlbi.nih.gov/files/docs/guidelines/asthgdln.pdf, consulté en mai 2021.
7David B Price, et al. Adverse outcomes from initiation of systemic corticosteroids for asthma: long-term observational study. Journal of Asthma and Allergy 2018:11 193–204
8Bénédicte Leynaert et coll., Facteurs environnementaux favorisant le développement d’un asthme, La Presse Médicale, 2019
9INSERM, Activité physique Prévention et traitement des maladies chroniques, 2019